Une autre année
de gains de productivité

Nombre d’heures de travail par unité
En 2011-2012, nous nous sommes de nouveau efforcés de maîtriser nos coûts d’exploitation ainsi que d’accroître notre efficacité et notre productivité dans toutes les ramifications de notre organisation, tout en respectant notre engagement en matière de sécurité et d’innocuité. Notre gestion de la chaîne d’approvisionnement en sang est notamment devenue plus productive. Sur le plan des services aux donneurs et de la gestion des collectes, nous sommes parvenus, au cours de cet exercice, à réduire de 4,4 % le temps de travail par don recueilli. Le nombre d’heures de travail par unité, indicateur important pour mesurer la productivité, s’est régulièrement amélioré. Cette tendance favorable, qui devrait se poursuivre en 2012-2013, représente une preuve supplémentaire de l’effort collectif réalisé par notre organisation pour une gestion encore plus judicieuse de ses finances et de ses activités. C’est également le prolongement d’une histoire plus vaste qui s’écrit depuis 13 ans...

Une période de
restrictions budgétaires

Augmentation du financement du programme d’approvisionnement en sang
Au moment de sa création en 1998, la Société canadienne du sang avait reçu le mandat de déployer toutes les ressources disponibles pour rétablir la confiance envers le système du sang. À l’origine, notre croissance annuelle dépassait largement celle des soins de santé au Canada de façon générale. À mesure que nous avons atteint nos objectifs immédiats, nous avons pu nous concentrer sur l’amélioration constante de l’efficacité sans négliger notre engagement rigoureux en matière de qualité. Les bailleurs de fonds provinciaux et territoriaux étant aux prises avec d’importantes restrictions budgétaires, notre financement annuel est voué à stagner, mais cela ne nous empêchera pas de remplir notre mandat ni d’innover et de viser une meilleure productivité. Nous consacrons nos efforts non plus à devenir l’organisme que nous devions être, mais plutôt à évoluer vers celui que nous avons toujours su pouvoir devenir.